Vendredi 25 mars 2016 à 18:54

Je suis toujours la même, mes crins repoussent,

ma queue s'allonge légèrement, ma crinière aussi.

Par contre, mes poils tombent, ils sont tellement fins,

qu'ils remplissent une brosse en forme de coeur qu'elle a récupérée.

Sa brosse verte me chatouille beaucoup et n'est pas très adaptée à ma peau sensible.

Par contre, elle va très bien quand elle brosse le papy cheval.

Je vous raconte, je suis jalouse, exclusive, et elle adore le papy, qu'elle appelle "papounet",

il lui répond, il vient vers elle, juste devant mon box, vous vous rendez compte.

Quand elle n'est pas là, je me cabre, mais quand elle est présente, je suis très calme.

Le papy ne bouge pas, quand elle le brosse, ou elle le soigne.

Je dois être honnête, il vraiment gentil avec nous tous.

Mais bon, j'ai mon caractère et ma fierté.

Il y a deux semaines, je crois bien,

elle est venue, mais elle n'en avait pas envie.

MOi je l'ai sentie, et j'ai refusé de travailler, je restais le long du mur, la queue entre les jambes.

Inquiète, elle a téléphoné pour connaitre mon comportement de la veille et des autres jours.

J'allais très bien, je mangeais, et tout le reste.

Elle n'a pas insisté, et elle est restée à marcher sur les troncs abattus.

La semaine avant, j'avais cours tous les deux jours, et ça me suffit aussi.

Je pense que vous comprenez aussi.

Sinon, elle alterne les activités avec moi ...

En fait, j'adore faire plaisir, j'enchaine un exercice comme un essuie glace,

 je fais l'essuie glace, et après je fais les déplacements latéraux à ma gauche.

Dans l'autre sens, j'y arrive aussi, mais moins bien...

Quand ils font des travaux dans le manège, je les regarde, puis je continue de travailler.

Elle me monte avec un mors à double brisure, en résine, très agréable au contact.

Quand ses mains sont fixes, ma tête ne bouge pas,

Elle a fait des gros progrès dans ce domaine, je vous assure.

AU trot assis, elle est très stable, et nous avons commencé l'incurvation sur le cercle...

Pendant les prochaines vacances, nous allons passer le premier savoir éthologique.

Elle apprend vite la théorie et moi la pratique.

Ce matin, elle a revu une ancienne propriétaire du cheval qu'elle montait.

Elle a une demi-pension, et elle m'a...

Je dois dire que je rigole bien, le monde s'inverse.

Puis il faut dire, que ma race se lit sur mon visage...

Amusant...



 


Lundi 15 février 2016 à 18:44

La neige a fondu, je n'ai plus besoin de la couverture. Les miennes sont arrivées et rangées dans le placard qui nous est réservé. Mais avec la pluie qui tombe sans arrêt ou par intermittence, le manège est pratique pour travailler ou au moins pour se défouler. L'autre jour, elle voulait me tester en liberté, et j'ai désobéi et je suis partie faire l'idiote avec des bonds toute seule. Elle m'a ignorée et je suis revenue à ses pieds comme la bonne fille que je suis finalement. Puis nous avons effectué quelques exercices. Le lendemain, nous avions à nouveau un cours particulier, et sa nouvelle idée est de passer le premier niveau de l'équitation éthologique. Elle apprend vite la théorie et moi la pratique. Je devine leurs gestes même avant qu'elles le fassent. Je suis une experte dans la lecture des corps. La monitrice super sympa, aussi blonde qu'elle est brune, m'a recadrée, j'avais tendance à rentrer dans sa bulle et a l'occupé. Alors, j'ai repris ma place en allongeant ma tête pour les carottes. Depuis, elle fait attention, et tente de me faire changer de direction avec la petite longe pour travailler sur le cercle. Elle a du mal à m'envoyer de côté et déplacer mes épaules. C'est plus difficile sur la gauche que sur la droite. Mais le geste vient et je m'éloigne. Heureusement, elle comprend que me longer, c'est un peu rasoir et encore je suis polie. Alors l'autre jour, elle m'a montée sans les étriers. Et sentir comment je réagis à la pression des jambes et du bassin. Elle a changé mon mors, froid en métal, par un autre en résine avec des gros canons. Depuis, je mets sur la main plus facilement, puis c'est plus agréable en bouche. Je cesse de tirer sur les rênes, pour qu'elle les allonge, ses mains sont plus fixes et j'ai de meilleurs points de repère. Sa position générale s'est bien améliorée, je sens la différence sur mon dos. Par contre quand nous sommes à plusieurs dans le manège, surtout en cours collectif. Je ne me gêne pas pour montrer ma contrariété, en baissant les oreilles et menaçant les copains. Maintenant, elle me dit "non". Comme pour le passage de sangle, quand je réagis, je n'ai pas de carottes. Alors je reste tranquille, elle me sangle toujours doucement et les carottes arrivent. Je ne rouspère pas, quand elle fait des câlins au vieux papy qui se promène devant nos boxes, elle a toujours un geste gentil pour lui et des carottes. Quelquefois il rentre dans mon box, quand la porte est ouverte, mais je ne dis rien. Enfin, voilà quelques nouvelles de ma vie. J'aime bien avoir des copains, mais la paix je l'apprécie aussi, nous sommes faites pour nous entendre d'après les autres personnes présentes là-bas.

Dimanche 17 janvier 2016 à 11:37

 Les températures tombent vite dans la soirée avec la venue de la nuit.

Le vent souffle dans les arbres dénudés et rafraichit les chevaux dans leur box.

La neige est arrivée dans les hauteurs au-dessus de la plaine.

On change de pays en venant les voir

rien qu'en allant dans le défilé  qui précède le prochain village,

puis en montant les lacets de la route qui mène à un chemin au milieu de la forêt.

J'ai appris qu'ils l'avaient couverte avec une couverture d'extérieure chaude

et en dessous une fine polaire.

Quand ils ont mis les sangles, elle les a menacés en tournant la tête comme quand je la sangle.

Mais hier avec moi, elle est restée la tête droite, avec la porte du box grande ouverte.

Quand les deux jeunes sont venus m'aider, elle n'a pas bougé.

Je peux la toucher à cet endroit, elle ne dit plus rien...

Une chose de gagner.

Le Maréchal ferrant que je connaissais est venue hier, ferrer le papy, parer la mienne...

IL m'a reconnue à travers mon bonnet et mon écharpe.

Content de me revoir avec enfin mon propre cheval.

Il y a un an et demi, en juin, Il m'avait  conseillé de prendre un cheval grâce à cette association.

Voilà, le temps tourne et le rêve est devenu réalité.

Il la trouve belle, bien équilibrée et les pieds dans un bon état.

Seule la fourchette est à surveiller pour l'élargir...

Elle s'est laissée faire tranquillement, il leur donne toujours des bonbons.

Il m'a dit qu'il n'aimait pas l'ambiance de l'ancienne écurie,

et venait uniquement quand nous étions tranquille.

Ces propos concernant l'ancien proprio et sa collègue étaient véridiques et réciproques.

Nous avons partagé un café avec des brownies en chocolat.

Pendant ce temps, la neige tombait en flocon au dessus de la forêt avec au loin une éclaircie.

Le soir même je lui commandais une couverture d'extérieur chaude et impérméable.

Les couleurs proposées ne sont pas toujours très heureuses, plutôt criardes.

La sienne sera sombre avec une polaire taupe, couleur mode chez les humains.

J'ai consulté et comparé plusieurs sites, celui-ci est intéressant et pas exagéré dans ses prix.

Je l'aurais au cours de la semaine prochaine.

 

Samedi 2 janvier 2016 à 17:34

 Toutes mes peluches et moi-même nous vous présentons nos meilleurs voeux pour 2016. 
Nos souhaits :
Que les peluches soient en bonne santé,
pas de problèmes digestifs ou de peau.
Que la cohabitation à neuf peluches se passent bien.
Deux jeunes femelles (mère et fille) sont arrivées mercredi chez nous. 
Que la jument me fasse découvrir de nouvelles choses régulièrement,
qu'elle apprenne les câlins.
Puis pour tous nos lecteurs que je remercie,
une bonne santé et une excellente année 2016


Samedi 2 janvier 2016 à 17:28

 .

 

 

Il pleut depuis cette nuit,

la lumière est sombre,

le jour cesse plus vite

en ce deuxième jour de l'an 2016.

Des vacances passées en grande partie

avec la jument qui apprend tout surtout le travail à pied très vite.

Elle épate la monitrice.

Quand je la monte, et que ma position est juste,

elle part en déplacement latéral à ma grande surprise.

Nous avons eu l'occasion de faire plusieurs promenades en groupe de quatre.

Allure tranquille entre pas et trot.

Découvrir de nouveaux chemins,

et là la deuxième fois, devant, elle trace,

moi un peu étonnée, je la laisse plus ou moins faire,

et elle s'est rentrée à l'écurie.

Elle a le sens de l'orientation.

Par contre, je n'ai pas encore saisi toutes les subtilités au pas.

Elle aime être devant, trottine, tire sur les rênes, puis plus...

Un peu une découverte entre deux. Je la cherche...

Au manège, quand elle est speed, je la lâche,

et j'ai un Kangourou bai qui s'arrête sur deux ou trois foulées.

Sinon, elle est sage, se roule.

Jeudi, j'ai eu une frayeur, elle se roule dans le sable,

mais se cogne contre le pare botte,

elle se relève en boitant,

puis cesse...

Ouf, elle n'a rien.

Aujourd'hui, tout est normal.

Petit tour sous la bruine pour s'aérer.

Et j'adore frimer pour dire que j'ai un cheval...

sans toutefois préciser la race

Les gens qui s'y connaissent la reconnaisse.


C 'est assez drôle...



 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast